Lutte contre le Gaspillage alimentaire

"Il faut manger pour vivre"… mais comment devenir responsables ?


Vidéo réalisée par les élèves de Nerja


CLUJ-NAPOCA EN route contre le gaspillage alimentaire !


Questions au responsable de la restauration scolaire à Roussillon

ERASMUS + : un Entretien exclusif avec le chef des cuisines sur le GASPILLAGE À LA CANTINE

par Ana Inacio, Émilie Michelas et Carine Da Silva

1 ) Comment prévoyez-vous la quantité nécessaire de nourriture par repas ?

 

Il y a un gros problème car le chef ne reçoit aucun effectif de l'administration ce qui cause beaucoup de gaspillage.

 

2 ) Vous vous faites livrer du pain tous les jours ou c'est du pain congelé ?

 

Le pain est livré tous les jours, il y a 500 grammes  de pain et 800 grammes de petits pains.
Dans la restauration le pain ne peut être congelé qu'une seule fois. En effet, le pain peut être congelé s'il en reste car c'est une pâte morte.

 

3 ) Pourquoi les élèves ne se servent-ils pas eux-mêmes ?


Il n'est pas possible que les élèves se servent eux-même les plats car cela est une perte de temps. De plus, ils mettraient de la nourriture partout, et cela provoquerait des problèmes d'hygiène.
(Beaucoup d'élèves n'osent pas demander des rations plus petites parce qu'ils n'osent pas dire qu'ils n’aiment pas le plat)


4 ) Que faites-vous des restes de nourriture ? pourquoi ne pas en faire don aux sans abri ?


Au départ les associations d’aide aux sans-abri venaient chercher les plats, il fallait un camion réfrigéré pour récupérer la nourriture car si il y a une perte de température, on ne peut plus la consommer.
Maintenant la nourriture va à la poubelle.


5 ) Certains plats sont-il achetés tout faits ou tout est fabriqué ici ?

 

Tous les plats sont préparés ici, seuls les produits industriels (cordons bleus... ) sont achetés.


Brochures bulgares de lutte contre le gaspillage alimentaire