Notre Projet

Connaître, Agir et Proclamer

Ce sont les trois maîtres mots de ce projet européen qui est né de la
volonté d’oeuvrer de façon collective de six enseignantes de cinq pays différents. En effet, la
Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, la Roumanie et la France ont créé un projet éducatif né d’un double
constat : l’éducation ne peut rester inerte devant les menaces écologiques qui pèsent sur les
patrimoines culturels et naturels, les adolescents (3300 élèves âgés de 14 à 18 ans, issus de milieux
sociaux très divers, représentant la très grande variété des populations européennes) doivent ainsi
comprendre qui ils sont, mesurer l’impact de leurs actions sur le monde pour prendre conscience du
rôle qu’ils peuvent jouer.

Les acteurs

Tous les élèves de chacun de ces établissements sont associés au projet et peuvent en devenir
pleinement acteurs. Les mobilités permettent de prendre la mesure de l’enjeu européen de l’action à
mener. Les activités préparant les mobilités, les comptes rendus des différentes rencontres, l’emploi
de la plateforme eTwinning facilitent tout à la fois le dialogue, la mesure de l’efficacité des échanges
et des actions et contribuent à galvaniser les troupes.
Les méthodes mises en oeuvre sont simples : connaître l’importance capitale des patrimoines
culturels et des patrimoines naturels, savoir les liens qui les unissent et qui fondent notre identité
humaine, reconnaître notre devoir collectif et individuel de préservation de ces patrimoines, mettre en
œuvre des actions précises pour protéger et promouvoir ces patrimoines et créer des discours
efficaces pour fédérer les énergies et provoquer des vocations. Les activités, de visites de lieux et de
sites remarquables, de réflexion sur la réduction des déchets, de création de débats, d’organisation
d’entretiens et enfin d’écriture de plaidoiries prononcées pour réaffirmer les engagements et pour
convaincre les auditoires, constituent les temps forts du projet qui repose donc largement sur une
démarche inductive.

Nos ObjectIFS

À long terme, les bénéfices de ces actions sont de trois ordres. Au plan local, dans chaque
établissement, il s’agit de faire naître ou de renforcer une culture d’établissement, en inscrivant dans
son contrat d’objectifs, une volonté de devenir éco-responsable, garant des patrimoines culturel et
naturel. Au plan individuel, pour chaque élève, il s’agit d’être fort d’une responsabilité, et de
comprendre que tout geste compte, que toute parole peut avoir un effet. Enfin, au plan plus général,
l’ensemble des acteurs observera pendant les deux années du projet, les effets d’un projet politique
européen dans des actions concrètes et précises, comprenant ainsi qu’au-delà des frontières un
idéal humaniste commun fort de ses richesses artistiques et naturelles peut être défendu par chaque
citoyen européen.